Poeme pour le vie

Mon ame n’est plus qu’un ilot,
trop lontemps ravagé par les flots

quand l’homme eut posé son emprunte sur moi,
je commencais peu a peu a sombrer dans le trepas

De tout mon coeur je l’avais aimee,
Loin de moi, la vie s’en est allee

je respirais ce qu’elle respirait
Je la nourissais comme elle me nourissait

Bien qu’un jour je ne la revit plus,
Me laissant seul, a la fois vulnerable et nu

0 commentaires à “Poeme pour le vie”


  1. Aucun commentaire

Laisser un commentaire



MonArt swing2 |
Ma Tasse de Thé |
La Saga de l'Espace |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | llectures 2012
| la belle brune
| Vickie Kappler